• Creative Valley

Monter sa Startup en 6 Semaines?

Updated: Apr 6, 2021



Pour être honnête, ce n'est pas possible de monter sa boite en 6 semaines.


Les erreurs faites en début de parcours ne sont pas toujours visibles dès le lancement, souvent elles peuvent être visibles plusieurs mois voire années après.


Donc, par où commencer ? Il n'existe malheureusement pas de formule magique. Souvent, lorsque vous vous engagez sur un nouveau chemin, vous vous sentez perdu, peut-être effrayé, vous vous posez mille questions et il se trouve que vous avez besoin de quelqu'un à qui parler ou à qui demander de l'aide.

La même chose s'applique lorsque vous créez une start-up. Surtout s'il s'agit de la première expérience entrepreneuriale que vous essayez de réaliser. Comme pour toute nouveauté, dans l'absence d'expérience directe et de terrain, il arrive de faire des erreurs, de trébucher, de se relever et de recommencer.


C'est la raison principale qui a poussé Vittoria Perino à venir en France, et en particulier chez l'incubateur Creative Valley pour entreprendre un programme d’apprentissage afin de poursuivre son projet innovant. Vittoria, jeune diplômée en design produit, est la fondatrice de "The Conscious Collective", une plateforme haut de gamme de vêtements féminins durables provenant de marques internationales.



Son inspiration ? Milan, la capitale mondiale de la mode, mais aussi sa ville natale. "Les gens sont de moins en moins conscients des conséquences de la fast fashion, et ceux qui le sont ne peuvent pas trouver d'alternatives satisfaisantes sur le marché", raconte Vittoria. "Les marques qui produisent des vêtements durables sont souvent petites et difficiles à trouver. De plus, leurs sites web n'offrent pas beaucoup de choix aux consommateurs en termes de tailles et de styles”.

Avec une bonne idée en poche, Vittoria s'est mise en tête de trouver un moyen de commencer son parcours entrepreneurial. "J'ai trouvé le programme en ligne et je l'ai tout de suite aimé" - dit Vittoria - "Avec seulement l'idée en poche, je cherchais un endroit où rencontrer des professionnels qui pouvaient m'expliquer comment créer une start-up, du plan d'affaires à la stratégie de marketing, en passant par la création d'un e-commerce. N'ayant pas fait d'études liées au commerce ou au marketing, j'ai eu du mal à lancer mon idée toute seule. De plus, la possibilité d’avoir un accès privilégié à Station F, le plus grand campus start-up du monde, était une opportunité unique ».


Un programme d’accompagnement structuré de 6 semaines, conçu spécifiquement pour ses besoins d'apprentissage, a poussé Vittoria à définir et formaliser son idée. Dès la première semaine d'introduction, et pendant les six semaines, Vittoria a pu bénéficier d’un accompagnement personnalisé par nos experts sur des sujets tels que la création d’entreprise en France, le pitch, le design thinking, l’étude de marché, le business-model, l'identité graphique et le marketing digital. Un programme très intense, mais qui force à se concentrer sur le lancement réussi du projet sur une période de temps déterminée.


Quatre ou cinq heures d'ateliers par semaine, avec des heures supplémentaires de coaching dédiées. Parmi les mentors, elle a eu l’occasion de rencontrer Franck Bruneau, graphiste ayant travaillé pour des groupes tels que Renault, Ikea, Dior et Kenwood, ou Vincent Dutot, professeur et directeur du Learning Lab de l'IPAG Business School. Et cela n'est pas tout: grâce au vaste réseau d’incubateurs et accélérateurs de Station F, Vittoria a également pu se confronter avec l’écosystème innovant des entrepreneurs dans le secteur de la fashion tech, qui ont pu lui donner des idées pour son développement.