• Creative Valley

Interview avec Pierre-François Le Louët de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin

Updated: Apr 7

C'est à l'occasion du PRIX INNOVATION ANDAM 2021 que nous avons la grande chance d'accueillir Pierre-François Le Louët, Président de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, Président de l'Agence de conseil Business & Créativité Nelly Rodi et membre du comité d’experts en charge de la sélection des finalistes du prix innovation ANDAM depuis plusieurs années.


L'ANDAM a pour mission de révéler et soutenir les créateurs de modes et start-up technologiques et innovantes, françaises et internationales, qui pourront contribuer activement à la vitalité de la scène parisienne et à l’attractivité de l’industrie française de la mode.


Yann Gozlan, fondateur et président Creative Valley, préside cette année encore le PRIX INNOVATION ANDAM 2021. Il a interrogé Pierre-François sur sa vision de la mode de demain.


Que vous a-t-il le plus marqué cette année en matière d'innovation ? et spécifiquement dans le secteur de la Mode ?

Cette année de pandémie a été propice à une réflexion de fond sur le secteur de la mode, sur son utilité, sa nécessité, sa responsabilité, sa créativité. Face à cette nouvelle situation, les marques ont redoublé d’innovation pour présenter leurs collections, pour les vendre, pour les concevoir aussi. Ce qui me semble le plus structurant, c’est que les innovations tech aident à présent les marques à résoudre des problèmes identitaires : l’identité de la mode a été remise en question par le confinement, la vague Green a menacé de la submerger. Grâce à des solutions innovantes, la mode est en capacité de prouver qu’elle a un avenir et qu’elle participe à un enjeu collectif : celui de préserver notre planète tout en continuant de rendre les gens heureux de porter des vêtements et de promouvoir une certaine idée de la création contemporaine.


2. Qu’attendez-vous des start-ups qui vont concourir cette année au prix de l’innovation ANDAM 2021 ?

J’attends justement qu’elles n’aident plus simplement les marques à faire du business mais qu’elles aident les professionnels de la mode à construire une mode plus juste, plus respectueuse de l’environnement, des hommes et des femmes qui font la mode chaque jour.

3. Avez-vous un conseil à leur donner ou à donner aux entrepreneurs d’innovations qui se sont lancés dans l’industrie de la mode ?

Notre secteur est extraordinairement complexe. Une culture du secteur est donc indispensable si l’on veut réussir. La maîtrise des technologies et le financement ne suffisent pas. La mode fait face à un nombre incroyable de défis qu’elle doit aujourd’hui surmonter. Le marché français est à -15% en 2020 après une année de décroissance. la transformation de notre industrie se fait donc dans la douleur et pourtant nous savons qu’elle est nécessaire. Tous ces défis sont autant d’opportunités pour de nouveaux entrants dans le secteur. Mais les entreprises ne peuvent pas tout faire même s’il y a beaucoup à faire, leur capacité d’intégration de ces innovations est réelle mais elle est limitée.

Les entrepreneurs doivent donc se positionner sur des solutions vitales pour notre industrie si ils veulent avoir l’écoute du marché.

Merci Pierre-François pour votre temps et votre éclairage.


Et pour tout ceux et celles qui souhaitent concourir au prix innovation 2021, l'inscription se passe ici : PRIX INNOVATION ANDAM – Andam


Retrouvez également l'Interview de Pierre-François Le Louët, membre du jury ANDAM Fashion Award 2020 (creative-valley.fr)


à très vite,

© 2020 Creative Valley - Legal notice